Dialog, un patch transdermique pour le suivi de l’épilepsie.

mai 3, 2014
in Category: Non classé
4 7407 0

Imaginer un patch qui signalerait la survenue d’une crise d’épilepsie et accompagnerait le patient dans sa maladie.

A l’image des moniteurs d’activité comme FitBit Flex, Withings pulse ou bien Misfit Shine, la technologie actuelle nous permet de mesurer, d’enregistrer et d’analyser nos paramètres corporels. Ce mouvement que l’on appelle Quantified Self permet d’obtenir une meilleure connaissance de son corps, de mieux appréhender ses réactions et ainsi d’en tirer des enseignements. En transposant cette méthode aux maladies chroniques, on obtient alors un formidable outil de suivi et d’accompagnement des patients dans la gestion de leur maladie.

dialog-image-présentation

De plus en plus, nous nous dirigeons vers une médecine centrée sur le patient (Education thérapeutique). Avec l’avancée des technologies et l’apport du digital dans la santé, il devient possible de réfléchir à des solutions de « monitoring« .

Une agence de Design Artefact, basée à Seattle, a imaginé un dispositif transdermique qui aiderait les patients atteints d’épilepsie à signaler les « auras » (sensation perçue avant une crise). On pourrait facilement combiner cet objet connecté avec des capteurs de « monitoring » permettant ainsi d’alerter le patient aux premiers signes d’aura. A l’état de concept actuellement, Dialog permettra aux patients épileptiques de mieux comprendre leur maladie et ainsi, d’en améliorer significativement la prise en charge.

L’épilepsie, une maladie qui touche les jeunes.

L’épilepsie touche 6 millions de personnes en Europe et, on compte environ 450 000 cas en France. C’est une maladie neurologique pouvant provoquer de façon récurrente et spontanée des crises épileptiques. Cela résulte d’une décharge anormale et simultanée de milliers de neurones dits « hyperexcitables » au niveau du cerveau. La plupart des sujets sont diagnostiqués avant l’âge de 20 ans (50% des épileptiques).

image-présentation-dialog3

Dans un grand nombre de cas, l’épilepsie n’engendre pas de conséquences lourdes sur la vie quotidienne de la personne, sauf dans certaines formes généralisées. Les crises les plus graves vont provoquer des absences (altération de la conscience) ou une convulsion/un raidissement musculaire (crises tonico-cloniques). Certaines personnes épileptiques peuvent éprouver une sensation appelée « aura », avant le début d’une crise. Si l’aura survient assez tôt avant une crise, elle peut servir de signal d’alarme, ou d’avertissement, ce qui permet à la personne de prendre les mesures nécessaires pour éviter les chutes et les blessures. Les auras peuvent prendre différentes formes : nausées, mal de ventre, étourdissement, goût métallique dans la bouche, odeurs et sons dits « fantômes », etc. La prise en charge repose sur l’utilisation de médicaments anti-épileptiques et sur le respect de certaines règles d’hygiène de vie (sommeil régulier, éviter la consommation d’alcool, les situations de stress, etc.).

Comme un grand nombre de maladies chroniques, rendre le patient acteur de sa santé permet d’améliorer la prise en charge et sa qualité de vie future.

Dialog, un patch pour suivre l’épilepsie.

Fruit d’un projet de l’agence de design Artefact, Dialog est un patch transdermique que l’on applique directement sur la peau ou bien à l’aide d’une montre. La solution imaginée par les designeurs permettra aux patients épileptiques de « contrôler » et gérer leur épilepsie en les aidant à :

- Prévenir et apprendre sur les causes de leurs crises
– Ne pas oublier de prendre leurs médicaments
– Informer les secours lors d’une crise
– Partager et interagir avec les professionnels de santé
– Faire remonter les informations à son médecin pour adapter le traitement.

image-présentation2-dialog

Les designeurs compte faire participer les patients en leur demandant d’indiquer, via des gestes sur l’écran tactile (voir ci-dessous), leur état (condition physique et morale), la fréquence des symptômes ou d’autres situations liés à l’épilepsie. Aussi, on imagine l’intégration de capteurs permettant de mesurer le rythme cardiaque, la température, le taux d’oxygène sanguin, la sudation, etc. Dialog permettra ainsi de récolter et d’enregistrer en permanence les paramètres corporels du patient. Un algorithme devra être développé pour traiter et analyser ces données afin de signaler la survenue d’une crise d’épilepsie.

dialog-composition-patch

En quantifiant et en analysant les données biométriques et personnelles, le patient apprendra de ses expériences passées et sera à même d’anticiper les crises et de prendre les bonnes décisions.

artefact-dialog-test

A l’heure actuelle, le site de l’agence Artefact ne donne pas d’informations sur une possible commercialisation de son projet.

Vers des patients acteurs de leur santé

En considérant toutes les étapes de l’épilepsie (vie quotidienne, pré-crise, crise, post-crise), les designeurs ont mis au point une solution d’encadrement de la maladie dans sa globalité.

Disposer d’un outil de suivi permet d’aider les patients atteints d’une maladie chronique à anticiper leurs états, à mieux gérer et à comprendre leurs maladies. Les patients deviennent ainsi acteur de leur santé (démarche pro-actif) ce qui tend à améliorer la prise en charge. Aussi, en récoltant les paramètres corporels d’un grand nombre d’individus (Big Data), on pourra faire avancer la recherche et le diagnostic de ces maladies. Il est clair que, dans les prochaines années, ce genre d’initiative sera de plus en plus développée.

 

Artefact-Tile-576x324

Sources :

http://www.artefactgroup.com/content/work/dialog/

http://www.arpe02.com/notre-cause/les-auras.html

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 comments

  1. Pingback: LA STREET SCHOOL COUVRE LES ÉVÉNEMENTS DU NUMA - AUJOURD'HUI, PLACE AUX CORPS CONNECTÉS | Le webzine de la School

  2. Emilie
    Reply

    je suis épileptique et ce projet me rend totalement folle ce serais super de pouvoir bénéficier d’un bijou pareil j’espère que ce sera bientôt ok meeeerciiii

    1. hermes7 (author)
      Reply

      Bonjour,

      Après avoir contacté l’agence de design Artefact, ils ont comme projet de le développer avec une entreprise américaine. Cela reste pour l’instant hypothétique…

      Par contre, je vous invite à regarder la start-up française http://www.bioserenity.com/ qui est en train de réfléchir à un tee-shirt connecté pour prévenir les crises d’épilepsie.

      Bien à vous,

      Pharmaon

  3. Pingback: Dialog, le patch transdermique pour l’optimisation du suivi de l’épilepsie | ERS Healthcare Innovation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>