MoleScope, ce microscope connecté détecte les cancers de la peau

novembre 22, 2014
in Category: Non classé
1 1341 0

Pour tout cancer, un diagnostic précoce augmente les chances de survie. 70% des cancers de la peau sont détectés par les patients eux mêmes ou leur entourage, mais il est souvent déjà trop tard. C’est en partant de ce constat que la start-up canadienne MetaOptima a développé MoleScope, une solution pensée pour faciliter l’inspection des grains de beauté (nævi) susceptibles d’évoluer en tumeur.

molescope_shadowed

Grâce à MoleScope, le patient peut suivre l’évolution de chacun de ses grains de beauté.

En fixant MoleScope à son smartphone on obtient un véritable microscope connecté: bien que très compact, l’appareil a été conçu pour produire des images de haute qualité comparables à celles fournies par un dermatoscope médical.

Il devient donc possible pour le patient ainsi équipé de prendre des clichés ultra détaillés de ses nævi, qui seront analysés grâce à un algorithme puissant capable de dépister de la même manière que les dermatologues les critères de cancérisation d’un grain de beauté (aspect des bordures, apparition de spots pigmentés, asymétrie, couleur, taille, etc). Chaque nævus est classé comme normal ou anormal en fonction des anomalies détectées, et l’utilisateur est alerté si l’application trouve des signes avant-coureurs de mélanome.
Pour améliorer le suivi, il est proposé à l’utilisateur d’attribuer un profil à chaque grain de beauté et de le faire correspondre à un emplacement sur une carte interactive du corps.

Dans un souci d’éducation thérapeutique, les concepteurs de MoleScope ont ajouté des informations détaillées sur les différents types de cancers cutanés, des guides pour reconnaître les signes d’appel du cancer et des conseils pour l’auscultation.
molescope_2

 

Une solution complète de télémédecine pour la prévention et la détection des cancers de la peau.

Les concepteurs de MoleScope ont choisi une solution de télémédecine qui facilite le partage de données avec un médecin.

Les photos, stockées et envoyées via un cloud sécurisé, sont transmises au dermatologue qui y a alors accès pour vérifier l’évolution des grains de beauté jour après jour. Il pourra décider si une consultation est nécessaire pour examiner de plus près la tache brune suspecte, et éventuellement effectuer une biopsie pour confirmer le diagnostic. Il pourra de la même façon rassurer son patient si ce dernier n’est pas malade, évitant ainsi une consultation inutile.

La firme canadienne espère que ce système permettra de donner la priorité aux personnes qui ont le plus besoin de l’attention d’un médecin, et améliorera le suivi des patients vivant dans des régions reculées ou des déserts médicaux.

molescope_3

 

MoleScope sera commercialisé début 2015, avec une compatibilité annoncée pour iPhone et smartphones sous Android. Il est d’ores et déjà disponible en précommande pour la somme de 99$.

En attendant sa sortie, MetaOptima propose un test (en anglais) pour évaluer ses risques de développer un cancer de la peau.

Source: molescope.com

, , , , , , , , , , ,

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>