Pharma On USA – KITCHECK

novembre 5, 2013
in Category: Non classé
0 1079 0

Aux Etats-Unis, les pharmaciens hospitaliers ont intégré la technologie des puces RFID à leurs médicaments.

kitcheck-2seconds

CONTEXTE :

Pour pallier à tous les problèmes que peuvent rencontrer les médecins lors d’une opération ou encore lors d’une anesthésie, ces derniers disposent de kits d’urgence contenant entre 20 et 200 médicaments. Par ailleurs, la pharmacie à usage intérieur (PUI) s’occupe du contrôle et du réapprovisionnement de ces kits. Cette tâche a pour but d’identifier les médicaments manquants, de vérifier la date d’expiration, de réaliser le suivi de lot et de réapprovisionner le kit. Cela doit être effectuée par un préparateur en pharmacie et contrôlée par un pharmacien ce qui représente une charge de travail d’environ 30 min par kit.

kitcheck-expirationdate

La société américaine KitCheck propose d’inclure une puce RFID à chaque médicament permettant ainsi, à l’aide d’un scanner géant, de tous les identifier en un temps record. La tâche est donc automatisée, le risque d’erreur diminué et par conséquent du temps de travail est sauvé .

Kit-Check-Process-Infographic

Fonctionnant avec les ondes radios, les puces RFID permettent de mémoriser et de récupérer des données à distance. Kevin MacDonald (Co-founder) a dû développer un scanner pouvant lire les radio-étiquettes de petites bouteilles, de tubes et de flacons empilés les uns sur les autres. Il a également du trouver un moyen de les scanner à travers un liquide (interférence avec les ondes radios).

InstalledScanningStation

=> Solution : Une boîte, KitCheck scanning, recueillant le plateau de médicament et l’analysant permettant ainsi de récupérer toutes les données contenues dans les puces RFID.

En un clin d’oeil, le pharmacien peut ainsi obtenir une vision globale et immédiate de l’état du stock, savoir quels médicaments sont périmés, combien de médicaments sont à remplacer, rectifier les éventuelles erreurs de stock, imprimer les factures, etc. Le logiciel associé à cette technologie permet, aussi, à l’hôpital d’archiver l’historique de chaque kit, de conduire des audits, de géo-localiser les kits dans l’hôpital, etc.

 

Kit Check permet ainsi d’automatiser et d’optimiser le réapprovisionnement de ces kits.

Cette technologie pourrait être envisagée par les grossistes-répartiteurs ce qui permettrait de faciliter la réception, le suivi et la gestion de leur stock de médicament. Et, par la même occasion le travail du pharmacien d’officine lors de la réception de sa commande. On pourrait imaginer, aussi, un suivi chez le patient atteint d’une maladie chronique grâce à une application mobile qui recevrait les informations de ces puces (suivi de la prise médicamenteuse, contrôle de la date d’expiration, pharmacovigilance, heure de prise, etc.)

Le médicament connecté.

Kit-Check-logo

Pour plus de renseignements je vous invite à regarder les vidéos de présentation : Learn more

Mais aussi vous pouvez télécharger le résumé de l’étude qui a été faite : Kit-Check-TimeAndMotion-Study_2013

Rmq : La société KitCheck vient de lever plus de 10 millions de dollars pour le développement de son programme.

Sources :

www.atelier.net

www.forbes.com

www.kitcheck.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>